-->

CHŒUR DU LÉMAN Chœur d'hommes fondé en 1860

Messe de Saint-Hubert - 2016

Concerts : 19 mars au temple de Coppet, 9 avril à l'église de Taninges (F), 30 septembre à l'église de Saint-Joseph (GE)


Avec la participation de :

Dames de Chœur - Trompes de Bonne

Direction : Olivier Borer - Orgue : Christophe Allaz

Les allobroges

Trompes de Bonne

Sous l'oeil du coucas

Trompes de Bonne

Alles Leben strömt aus dir

Musique : Johann Heinrich Tobler - Texte : Karoline Rudolphi
Chœur du Léman - Dames de Chœur

Printemps à Novel

Musique et paroles : Christian Delval
Chœur du Léman

Jägerchor du Freischütz

Musique : Carl Maria von Weber - Paroles : Emilien Pacini
Chœur du Léman - Trompes de Bonne

Invocation

Trompes de Bonne

Gloria

Musique : André Caplet
Dames de Chœur

Dernier rendez-vous

Trompes de Bonne

Sous la voute des cieux

Trompes de Bonne

Trois romances

Rosmarien - Wassermann - Jäger Wohlgemut
Musique : Robert Schumann
Dames de Chœur

Hommage au château de Sully

Trompes de Bonne

Messe de Saint-Hubert

Entrée - Kyrie - Carillon (Gloria) - Sanctus - Agnus Dei - Sortie
Musique : Marguerite Turpin
Chœur du Léman - Dames de Chœur - Trompes de Bonne - Christophe Allaz

La messe de Saint Hubert

L’OEUVRE ET SON AUTEURE

La création de cette messe est le fruit de la rencontre de plusieurs musiciens : Marguerite Turpin, organiste, accompagnatrice de choeurs et de trompes, Bernard Peschoux, ténor, violoniste, directeur de choeur, sonneur, la famille Bréhu qui assura pendant deux générations la direction de la maîtrise Sainte-Thérèse de Nantes.

Cette oeuvre reflète la grande intériorité, le calme et la discrétion de son auteure Marguerite Turpin. D’une rare modestie, elle ne se mettait jamais en avant mais désirait que la musique porte la prière.

Pour sa messe elle a choisi la tonalité de ré majeur, celle des trompes, tonalité royale exprimant la joie. Le jeu des trompes n’est pas évident mais mélodique. Le registre des voix est dans la tessiture de la trompe, formant une sorte de parallélisme entre sopranos et ténors d’une part, altos et basses d’autre part. Hosanna du Sanctus développe une expression positive et joyeuse, dans la logique des notes ascendantes. L’Agnus Dei reprend le calme du Kyrie, comportant une modulation en la majeur audacieuse pour l’époque. Belle reprise en fin d’Agnus avec les trompes en sourdine. La composition pour l’orgue reflète le talent de son auteure et son intériorité.

LES ACTEURS

Le Chœur du Léman

L’ensemble choral « Chœur du Léman » de Coppet a été fondé en 1860 sur les rives du lac européen dont il porte le nom. Cette bourgade francophone de Suisse, à l’ouest du canton de Vaud, fait partie de la région urbano-rurale et viticole communément appelée « Terre Sainte ». Cette contrée au pied du Jura franco-suisse est un lieu de résidence privilégié, dominant les flots bleus du Léman et bénéficiant d’une très large vue sur les chaînes alpines et le Mont-Blanc.

Ardent défenseur du répertoire a capella des choeurs d’hommes, le Chœur du Léman ne cesse d’agrandir et d’élargir ses programmes musicaux, puisant à la fois dans le classicisme (du baroque à l’ère moderne) et le folklore traditionnel (suisse bien évidemment, mais aussi de toutes autres ethnies), et faisant de fréquentes incursions dans les catalogues des chansons populaires d’hier et d’aujourd’hui. Malgré les difficultés que cela représente souvent pour des chanteurs de langue maternelle française, il n’hésite pas à s’exprimer dans de nombreuses langues, respectant ainsi l’origine des oeuvres choisies.

Les Dames de Chœur

Quinze choristes, résidant à Annecy, La Roche sur Foron, Annemasse, Genève, Saint-Gervais-les-Bains ou Saint-Julien-en-Genevois composent cet ensemble vocal féminin amateur, sous la direction d’Olivier Borer. Le groupe aime à se définir comme un projet en marche, tant par son fonctionnement contingent que par son répertoire, curieux de toutes les musiques "classiques", de Monteverdi à Schumann en passant par Fauré ou Poulenc. Créé en 2003, l'ensemble poursuit son aventure, avec pour bagage l'amour de la musique, le plaisir de la faire ensemble et de la donner à écouter.

Les Trompes de Bonne

Ce groupe, fondé en 1936 dans un petit village à 20 km de Genève et 70 kms des neiges éternelles du Mont-Blanc, a pour vocation de transmettre l'art du bien sonné. Ensemble au palmarès prestigieux, champion international de sociétés hors-concours (1985, 1998, 2000, 2004), et plusieurs fois titrés en basse, radoux, duo, trio, quatuor et seconde. Avec plusieurs compositeurs dans ses rangs, Denis Raffaelli, Jacques Paccard et Fred Comte, les Trompes de Bonne proposent depuis 20 ans des compositions originales qui ont données une véritable empreinte musicale à ce groupe talentueux. Enfin, le chant traditionnel accompagné de plusieurs instruments rythme leurs prestations et confère à cette formation un statut unique.

Olivier Borer

Olivier Borer, né à Bâle, accomplit toutes ses études scolaires et musicales à Genève. Après l’obtention du baccalauréat section latine, il se concentre sur la pratique de l’orgue au Conservatoire Supérieur de Musique de Genève et se voit décerné le premier prix de virtuosité dans la classe de François Delor en 2000. Il complète ses connaissances théoriques avec des certificats supérieurs de solfège et de contrepoint, notamment. Au niveau des distinctions, il remporte le prix d’études Migros deux ans de suite (1998 et 1999), ainsi que le prix Otto Barblan (2000). Partageant son activité entre l’enseignement, les concerts (en solo ou en formations diverses) et son poste d’organiste titulaire en la paroisse Notre-Dame de Nyon/VD, Olivier Borer se voue également à la direction chorale. Ayant vécu l’expérience marquante de chanter plusieurs années à l’Ensemble Vocal de Lausanne sous la direction de Michel Corboz, il y a recueilli les conseils du maître et dirige actuellement trois formations : les choeurs d’hommes « Choeur du Léman » à Coppet/VD et « l’Helvétienne » de Founex/VD, ainsi qu’un ensemble vocal féminin à la Roche-sur-Foron (Haute-Savoie/F), « Dames de Choeur ».

Christophe Allaz

Christophe ALLAZ est né et réside à Genève. Il entre au Conservatoire supérieur de musique de Genève, ou parallèlement à ses études d’orgue, il obtient les diplômes d’études supérieures d’harmonie, de contrepoint, de chant grégorien et un diplôme de pédagogie musicale. Il poursuit ses études d’orgue à la Haute Ecole de Musique de Lausanne dans la classe de Jean-François Vaucher , où un diplôme d’enseignement et un diplôme de concert lui sont décernés. Il est, depuis 2003, titulaire du grand orgue de l’église Saint-Joseph à Genève.

Flyers des différents concerts

(cliquez sur les images pour les agrandir, en-dehors pour les fermer)

Page 1 Page 2 Page 3 Page 3 Page 3 Page 3 Page 4 Page 4